Le futur que l'on craint

La technique du futur que l’on craint permet aux participant.e.s de mettre en scène une situation future qu’ils.elles ne souhaitent pas voir arriver. Nous analysons les étapes intermédiaires qui pourraient mener à cette situation crainte et tentons en forum de les transformer afin de ne jamais y arriver.


Cette technique permet de prendre du recul sur une situation qui nous fait peur afin d’identifier les leviers mobilisables pour l’éviter ou se préparer à l’affronter

Comment ça se passe ?

Z

Les participant.e.s identifient une situation future qui les inquiètent et sur laquelle ils.elles souhaitent travailler

Z

Les participant.e.s décortiquent cette situation, l’analyse et ressortent des étapes intermédiaires qui pourraient les y amener

Z

Les participant.e.s mettent en scène les étapes intermédiaires

Z

En forum, les participant.e.s sont invité.e.s à intervenir pour transformer les situations intermédiaires afin d’empêcher qu’elles ne mènent à la situation finale
Nous analysons chaque proposition et les interventions se succèdent

Z

Nous synthétisons l’ensemble des propositions de la séance. Les participant.e.s partagent leurs ressentis et leurs avancées par rapport à la problématique évoquée en début d’atelier

Comment l’Utiliser ?

En atelier

Le Futur que l’on craint  permet, dans un groupe lié par des thématiques communes, de partager ses craintes et d’envisager plus sereinement des situations qui nous font peur 

 

En analyse de pratiques professionnelles

Le Futur que l’on craint permet de se projeter collectivement face à une situation redoutée, pour éviter qu’elle n’arrive et s’entraîner à réagir entre collègues sur la situation et ses étapes intermédiaires.

Intéressé.e par nos méthodes ?